all-black
Accueil => Le blog

A moi les kiwis. posté le 07/04/2010 à 21h00m00s

Aujourd'hui, visite de kerikeri. bon c'est allé assez vite, la ville est classique du pays, il y a une ou deux rue et des quartiers résidentiels autours. Mais, un peut en dehors de la ville il y a aussi les deux plus vieux bâtiments de nouvelle Zélande. Une maison en pierre de 1830 et une en bois de 1820 (a peut prés quoi), je me devais donc d'aller visiter ces merveilles. Puis en fait c'est pas vraiment intéressant. c'est pas vraiment moche mais bon c'est pas beau non plus.

Du coup direction le backpaker pour leur mander un travail. Et ca marche, je commence le kiwi picking demain. Et ouais je vais devenir un ramasseur de kiwis, au pays des kiwis... True story.

du coup je vous met une petite photo ou je suis contant même si ca se vois pas trop


0 commentaires

kerikeri via kawakawa. posté le 06/04/2010 à 21h00m00s

Faits marquants de la journée:
J'ai pris un kiwi en stop. Il avait des velléités de dialogues mais la plupart du temps, et malgré les nombreuses fois ou je lui ai dit de parler plus lentement ou de répéter, j'avais grand mal à comprendre ce qu'il disait. Il me suffisait d'une seconde inattention (ou d'attention envers la route, au choix) pour perdre le fil et attendre qu'il finisse son monologue pour clore le sujet par un "ok cool" et en commencer un autre.
j'ai aussi aidé un type en panne de batterie.

Je fait mon possible pour faire monter les français dans l'estime kiwi.

Autre fait marquant de la journée, sur la route je suis passé par kawakawa ce qui m'a évidement fait penser à noëlle. il faudra que je prenne le panneau de la ville en photo. Dans le coin ils ont tendance à répéter deux fois les choses a parement. le maori qui a choisi les noms devait être bègue... kerikeri, kawakawa.


1 commentaires

Retour à la coloc. posté le 05/04/2010 à 21h00m00s

Bon en fait on est lundi de pacque du coup tout est encore fermé... pas possible de réparer mon phare aujourd'hui. Du cou je décide d'aller voir une peut des têtes connus à mon ancienne coloc. choix judicieux, à peine arrivé, on va au mini golf à huit, je finit second. En plus j'ai internet (d'où la mise a jour du blog), une douche tout bien quoi. Ensuite, un petit poker en début de soirée, ici encore on est huit, 2$ par personnes et le pot revient au vainqueur et... c'est moi! puis deux personnes font des pizzas maisons, un régale.

Voila une soirée réussie qui fait du bien. je dors sur le parking dans mon van et demain je vais acheter un phare et je part pour keirikeiri pour aller chercher du travail dans les fruit.

voila, de nouveau je ne suis pas sur d'avoir internet pendant un petit moment.

A plus pour de nouvelles aventures.


0 commentaires

Départ des loustiques. posté le 04/04/2010 à 21h00m00s

Et voila, le jour du départ est arrivé pour mes deux compères. Le problème c'est que aujourd'hui c'est changement d'heure... pas la meilleur journée pour prendre l'avion! Mais bon au final c'est dans le bon sens, du coup on arrive super en avance à l'aéroport.

Un peut triste de les voir partir, vraiment deux semaines sympa et trop coutres. Merci à eux deux d'être venus. On a vus des tas de paysages différents sur nos quelques 5000km de périple. Daisy a tenue parfaitement le choc. malgré un climat un peut capricieux on c'est plutôt bien débrouillés, on a pas mal optimisé le temps disponible. Vraiment vraiment une réussite de mon point de vue.

Bon du coup me voila seul. Comme on est dimanche, je ne peut pas réparer mon phare, il va falloir que j'attende demain. du coup je me dirige vers le nord ouest d'auckland pour passer la nuit dans un petit parque régional fort jolie. Foret dense et plages de sable noir. Bon la baignade n'est pas autorisée à cause des courants violents du coup c'est le paradis du surfeur. Piha beach et KareKare beach (qui est vraisemblablement la plage sur laquelle a été tournée la première scène du film "leçon de piano").

Voila, nuit en solitaire. A choisir je préfère quand on est plusieurs...


0 commentaires

Coramendel penensulia.. posté le 03/04/2010 à 21h00m00s

Nous voila donc arrivés à la toute dernière étape de notre périple. Coramendel est réputé particulièrement pour deux plages: Cathédrale Cove et hot water beach. En bon touristes nous faisons donc les deux dans la journée.

Cathédral Cove au réveil. C'est deux criques de sable fin qui communiquent par une grande arche formée par la mer. Le tout parsemée de falaises au milieux de l'eau. C'est fort jolie mais on m'en avait tellement parlé que je suis un peut déçus. En plus le soleil n'est pas de la partie. Enfin on a quand meme bien fait d'y aller matinalement parce que à partir de 10h c'est saint trop... et la ca devient vraiment plus très intéressant.

Et Ensuite, La marée basse arrivant, on file vers Hot Water beach pour y creuser notre piscine. Location de pelle au café du coins et c'est partit. Le problème c'est que arrivé sur place, il y avait une nuée de creuseurs en herbes qui avaient prise touts les bons spots. du coup c'est encore une fois l'échec, on creuse notre piscine d'au froide pour constater que en effet chez certains l'eau est chaude... tant pis.

On se rapproche de l'aéroport pour la dernière nuit, on la passera à Thames. Après le rangement du van et le paquetage des sacs, on essaye de passer une soirée sympa à Thames. Comme la majorité des villes en nouvelle Zélande, aucun intérêt. Des rues toutes perpendiculaires et bien larges pour que les voitures soit à leur aises. Architecture moche et les seul commerces ouverts le soir sont les fast food (même les bars ferment à 10h dans cette ville). Du coup on enchaîne notre 7eme fast food de la quinzaine et au lit.


5 commentaires

ca sent le souffre!. posté le 02/04/2010 à 21h00m00s

Cette journée est placée sous deux signe babylone et le souffre. Tout d'abord, on est vendredi 2 avril, vendredi saint (good friday) du coup absolument tout est fermé sauf mac do et burger king... du coup comme on a plus de pain, plus de gaz, plus de sauce, plus rien a grailler quoi, on attaque fort la journée par le mac café on le muffin supra gras nous sanctionnent de bon matin. On y croise quand même une 2cv rouge immatriculée "MCC4FE".

Ensuite on passe par les Falls de je sais pas quoi, une portion de rivière avec un débit d'enfer. Un truc super touristique mais a voir quand meme (toujours pareil, photos dans la galerie très bientôt).

Et puis on attaque le deuxième signe, le souffre. WAI-O-TAPO parque. encore un machin bien touristique mais encore une fois bien impressionnant avec des cratères en tout genres (jaune pour le souffre (d'ou l'odeur), vert pour l'arsenic, orange pour l'antimoine, blanc pour la silice...) puis lacs, rivières... tout ca quoi.

ensuite on se fait un petit green lake et blue lake drive et on fonce vers Coramendel pour fuir l'odeur de souffre (meme si on garde benoit) et pour finir notre périple à la plage.

Arrivé le soir à Hot water beach. Plage réputé pour ses sources d'eau chaude. Le concept c'est qu'il faut attendre la marrée presque basse puis creuser un trou a un endroit bien précis pour se prendre un bain d'est douce et chaude face à la mer. mais le soir, marée haute, on retenteras notre chance demain.

Sur la photo: la piscine de champagne et la fumée sent plus ou moins le pet.


0 commentaires

Tongaririo, jour 2. posté le 01/04/2010 à 21h00m00s

Au matin, du givre devant la tente. une chance qu'on soit pas venu en 4*4 on aurait été obligé de gratter. Petit dej super calé sur la terrasse (voir photo) de la Hut. Puis départ pour la marche. On suit les conseils du DOC man, on coupe à travers les cailloux ce qui nous permet de nous retrouver seul au monde dans un espèce de champ lunaire sur un des cratères du mont tongaririo. Réellement magnifique. Ca nous permet aussi de croiser quelques curiosités comme des cristaux blancs venus d'ailleurs.

Ensuite on monte sur le tongaririo. D'ici, 4 options s'offrent à nous:


  • La solution du doc: "on the ridge", après avoir demandé à un bonhomme, the ridge c'est la crête. mais ca nous inspire pas trop avec les sacs sa nous a tout l'aire d'être une belle bavante

  • La solution de Mr pamplemousse: tout droit vers le parking mais objectivement c'était pas une bonne idée

  • La solution de douglas: droit vers le cratère qui à posteriori n'était pas non plus une bonne idée, on serais tomber sur une falaise

  • Et la solution de l'ours, la plus raisonnable: récupérer le chemin


Du coup on a choisi la dernière et c'était sans doute le bon choix. Sauf que sur le chemin il y a des gens et que quand un ours voit des gens devant lui, ses instincts primaires se réveils et il se sent obligé de les rattraper puis de les doubler, tel le prédateur il ne supporte pas l'échec. du coup les deux pauvre triton qui le suivons on en chie un peut...

Arrivé à Daisy, elle n'a finalement pas été l'objet d'affreux cambrioleurs... Et c'est parti pour une nuit a taupo en passant par un petit couché de soleil sur ce lac géant (le plus grand de nouvelle zélande. Le cratère dans lequel le lac se situe a été formé par une irruption volcanique en 1600 avant JC. il parait que même les chinois et les romains ont en eu vent en Italie.


2 commentaires

Tongaririo crossing, jour 1. posté le 31/03/2010 à 21h00m00s

Nous voila partit pour la tongaririo crossing. Au programme du jour marche dans des paysages lunaires au milieux de volcans en activités.

Les 6 premiers km se font au milieux d'une foule de marcheurs, pas trés agréable. il faut dire qu'ici encore, les chemins sont plus que rares. il doit y en avoir deux dans tout le parque. Du coup arrivé au pied de la pente du gros volcan de la zone (le ngauruhoe je crois), on prend l'option d'y monter et autant dire que ca monte drument on fait 600m de dénivelés en environ deux fois plus de distance. tout ca dans les pierriers qui s'affaissent de 10cm à chaque pas, puis dans les rochers. Personnellement je suis épuisé arrivé en haut. Ca m'était pas arrivé depuis longtemps. Mais ca vaut vraiment le coup, on a une vue magnifique sur la suite de la rando, sur le lac de taupo (le plus grand de nouvelle zélande), sur une mer de nuage, sur le lointain volcan je sais pas quoi et sur le sommet de l'ile du nord le volcan rupupu un truc du genre qui est aussi le mordore du seigneur des anneaux.

La descente est nettement plus ludique et rapide. à grand coup de glissade dans les pierriers. Par contre ca défonce les pauvres chaussures.

Ca a aussi l'avantage d'avoir laissé passer la nué de touriste qui a du se dépêcher d'atteindre l'autre bout du chemin pour avoir la navette. On avale tranquillement la fin de notre journée en passant par un jolie cratère rouge, des lacs turquoises et de multiples fumerolles... Pour ce faire, on monte et on remonte again and again and again and again and again and again and again and again and again... and again and again... and again and again... and.... again and again.... and again and again...

Puis pour finir on arrive à la hut à coté de laquelle nous campons. ici on a accé à la salle avec réchaud et tout. on croise des québecois qui font le seul circuit disponible du parque. thibaut et benoit comprennent que dalle à ce qu'ils racontent mais moi j'enclenche le traducteur. Ils font le circuit en 3 jours au lieux de 5 ou 6. Résultat, première journée à 23km... costaud.

Le bonhomme du parque nous dit que pour être tranquille et pas faire un aller retour, on peut couper à travers les cailloux.

La hut est orientée pleins nord (ce qui correspond au plein sud de france) et on a une vue d'une toute beauté (je mettrais la photo sur le sujet de demain puis évidement sur la futur galerie photo).

Autrement comme la femme du centre d'information nous a dit qu'il y avait tout le temps des voles sur le parking (sans doute un peut pour nous vendre sa navette plus sécuritaire) j'ai embarqué mon ordi et mes disques dures (ce qui n'a pas vraiment arrangé le poids de mon sac). Du coup on s'est regardé les monthy python dans la tente, Sacré graal. c'est quand même la classe.

J'aintitulerais la photo combat de l'ours face au triton sur fond de ngauruhoe. La partie blanche du volcan c'est notre "chemin" de descente. la montée était juste à coté.



0 commentaires

Pages : 1.2.3.4.5.6.7.8.9.10.

Ce site a été réalisé par pamplemousse corporation

Contact Remerciements Membres Administration Perdu? Canada